DON D’ORGANES

Ils (aux US !) sont capables du pire comme du meilleur quand il s’agit de restauration automobile. 
Ce n’est pas une surprise au grattage, la réparation était largement visible de dessous au moment de l’achat en 99.
On imagine assez bien que les changements de blocs avants étaient une opération courante à une époque où les 356 ne valaient pas grand chose.
Cela faisait quand même 5 ans que ça me démangeait d’en savoir un peu plus de ce côté là !
Voilà c’est fait ! Une soudure à l’arc, un planage approximatif … et une bonne couche de mastic !
CIMG0082.JPG
CIMG0079.JPG

MISE A NUE

Déshabillage d’une vieille dame …
CIMG0039.JPG 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le démontage d’un ancienne n’est pas le moment le plus désagréable d’une restauration.
Sauf bien entendu quand on rencontre le  »cancer de la tôle » surtout à des endroits ou l’on ne s’y attendais pas … 
IMG_1496.JPG
 

JUIN 2004 : LE GRAND JOUR !

Tout juste 60 ans après le débarquement … mais surtout 5 ans après avoir roulé avec, la décision est prise, on démonte tout !
Il faut se rendre à l’évidence, une restauration est plus que nécessaire même si extérieurement elle présente plutôt bien.
IMG_1513.JPG
 
 
 
 
 
 
 
 
Les photos qui suivent ont été prises lors de la 1° partie de la restauration. 
A savoir de 2004 à 2005 où 40 % de la tôlerie a été faite.
Une pause de 8 ans s’en ai suivie. La 2° partie de tôlerie devrait commencer sous peu, à suivre …