NOUVELLES PIÈCES …

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE À TOUTES & A TOUS !

Au programme en 2024 :
– 366 jours heureux en 356 bien entendu !
– 1 million de vues pour le blog cette année, on y est presque ! 928 126 vues au moment de publier cet article.
– une sortie en 356 en préparation, un indice « DRIVE YOUR 356 DAY », à suivre …

En attendant un prochain article en cours de préparation que l’on me demande régulièrement avec une galerie photos de la 356 finie, un nouvel article sur des nouvelles pièces d’origine installées ces derniers mois en remplacement de pièces moins belles ou encore non conformes.

Une petite pièce moteur pour commencer avec une plaque de vidange NOS qui attendait sagement dans la vitrine du garage depuis plusieurs années. Elle remplace désormais l’ancienne qui était endommagée par des mécanos peu méticuleux (trace de levage au cric …) et qui n’assurait plus vraiment l’étanchéité malgré plusieurs tentatives de redressage.  L’aimant quand à lui provient de l’ancienne plaque, il a été riveté comme à l’origine avec un rivet cuivre en partie centrale.

Une photo de la plaque de vidange d’après le manuel d’atelier. On peut y voir une rondelle plate, une rondelle grover et un simple écrou. 

Après quelques suintements d’huile en bout des goujons filetés (un grand classique …) , les écrous simples ont été remplacés par des écrous nylstop qui limitent (en partie seulement) ces petites pertes d’huile que l’on retrouve régulièrement sur le sol de son garage ! Je monterai peut-être des écrous borgnes (comme sur les cousines VW) à la prochaine vidange pour comparer l’efficacité ou pas !

Une nouvelle manivelle de lève vitre d’origine remplace désormais une des deux manivelles déjà installées qui avait un jeu excessif dans le bouton.

La patine de la bakélite rappelle celle du pommeau (voir cet ancien article)

Un accessoire ou plutôt une protection avec ce tapis de batterie de chez « BATTERY MAT » pour préserver la tôle du fond du coffre à l’avant en cas de fuite ! Il vaut mieux prévenir que guérir surtout avec ces anciennes batteries qui ne pas toujours étanches …

Une fois le carton remis en place, c’est pratiquement invisible.

On continue avec de nouvelles pièces moteur. Certaines refabrications ne sont pas très fiables comme ces condensateurs que l’on trouve dans le commerce Bosch Made in Turquie. Il aura fallu parcourir à peine 150 km pour avoir les premiers ennuis avec en prime la destruction des vis platinées qui elles étaient NOS par contre ! 
Le stock a depuis été reprovisionné, de quoi être tranquille pour les prochaines années …

Avec ces condensateurs de marque Deco Remy, modèle DR 219, dans leurs boites en plastique. Il s’agit d’une très ancienne marque Américaine rachetée il y a plus de 100 ans par Général Motors et dernièrement par BorgWarner !
Modèle avec le petit fil rigide de couleur jaune comme d’origine. 

Mais aussi quelques rares condensateurs d’origine Bosch made in Germany , encore dans leurs pochettes en papier avec la petite patte de fixation en tôle emboutie. Collector …

Des nouvelles vis platinées en boite Bosch  (Made in Germany) réf. 1 237 013 001 ou sous blister Bosch également qui peuvent se monter aussi bien sur les 356, que sur les 911 modèle 64-65, ou encore les Volvo P1800, Ford Taunus, Alfa roméo  Guila Sprint … toute une époque !

Des pièces rares avec ce jeu de grilles d’avertisseur NOS, finalement elles resteront dans leurs emballages dans la vitrine du garage …

Celles que j’avais montées sont d’origine avec une belle patine, il n’y a pas de raison de les changer.

Toutes les pièces d’origine Porsche d’époque en bon état sont aujourd’hui plus que jamais convoitées; certaines plus que d’autres. Les catadioptres en verre en bon état pour 356A font partie des perles rares. 

Ceux que j’avais remontés étaient ceux qui y étaient présents au moment de l’achat de l’auto, ils sont de marque ULO, ce sont donc des modèles après 1960 pour les 356 BT5 et suivantes avec la partie centrale en plastique. Concernant les catadioptres ULO Il existe plusieurs modèles avec différentes inscriptions sur les lentilles.

Ceux d’origine montés à l’usine pour les 356A jusqu’en Juillet 59 sont en verre, ils sont de marque SWF siglés K1315.

Les premiers catadioptes sur les préA n’avaient pas d’inscription, ensuite il était noté k1315 sur la partie supérieure du verre à partir de 55 avec un petit K pour les plus anciennes et un grand K pour les dernières A. Sans oublier le logo SWF à l’arrière qui d’ailleurs n’est pas toujours présent en particulier sur les premiers modèles.

Il existe aussi des modèles K1262 très ressemblants aux K1315, ils étaient montés quant à eux chez Mercedes. 



J’avais trouvé un premier catadioptre SWF K1315 il y a quelques années dans une bourse VW en Allemagne à Heissich Oldendorf, une manifestation bien connue des amateurs d’anciennes VW …

L’arrière présente moins bien, la tôle à l’arrière est d’origine zinguée et non chromée comme l’enjoliveur qui serti le verre.

L’embase au niveau de la tige filetée est tordue, dommage … peut-être une future candidate à une restauration. Le prix était très correct, ce qui ne gâche rien !

Une seconde pièce a été trouvée l’année dernière avec la même inscription SWF à l’arrière que le premier catadioptre. 

En meilleure état que la première pièce, elle serait parfaite pour être montée telle que, une belle patine !

Une paire finalement conforme au modèle  qui pourrait peut-être finir sur l’auto après une petite restauration …

Une deuxième paire a rejoint la  »collection » il y a peu, un grand MERCI à son donateur. Il s’agit bien d’une paire originale SWF K1315 (Grand K) en verre 

… mais sans le logo SWF à l’arrière. Il s’agit pourtant bien de pièces Porsche d’origine et d’époque, certainement montées sur des 356 plus anciennes.

Une restauration partielle de la première paire est tentante  mais le démontage/remontage des enjoliveurs reste délicat. A suivre …

Il existe des refabrications depuis quelques temps, plutôt fidèles :
https://www.stoddard.com/64473150100-nla.html.html

Je ne désespère pas de trouver un jour des pièces d’origine avec une belle patine pour remplacer ces refabrications actuellement montées sur l’auto comme les pare-soleils, la poignée de capot avant, l’éclairage de plaque arrière ou encore les enjoliveurs chromés siglés Lemmerz !

L’éclairage de plaque arrière est une (belle) refabrication. Les pièces d’origine sont là encore délicates à restaurer, un des risques étant d’effacer le logo Hella et l’inscription 143  au moment des opérations de polissage et de chromage. Les vrais éclairage ont la lentille centrale en verre,  le support (invisible une fois en place) diffère également avec les originaux.

C’est le cas également pour cette poignée de capot avant avec une finition proche de ce qui était proposée avec une anodisation (pas de chrome). L’écusson est d’époque par contre, voir cette ancien article ICI

Ces pare-soleils sont également une refabrication de qualité. L’accastillage chromé avait été remplacée par les pièces d’origine siglées GHE.

Une paire NOS est actuellement en vente au USA, le prix de la rareté … 

Des pièces qui auraient été parfaites sous le sapin il y a encore quelques semaines mais la raison est parfois plus forte que l’envie …

 

 

 

 

 

Une réflexion sur « NOUVELLES PIÈCES … »

  1. Le million, le million…:)
    toujours aussi impressionnant ce blog !
    merci de continuer à l’alimenter
    phil06 (911.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.