RÉFECTION DU MOTEUR – PART V

Une fois le long bloc assemblé, le joint spi (en viton) coté volant moteur est monté.

Remontage du mécanisme d’embrayage et serrage au couple (2,5 mkg) après avoir vérifié et calé le jeu axial du vilo

Toutes les tôles moteur ont de nouveau été refaites. Au programme, décapage chimique et peinture époxy au four cette fois-ci. Les premières tôles au dessus des cylindres sont remontées.

 

Puis l’échappement qui avait été traité en revêtement céramique (voir cette ancienne Note) chez CCC, tout comme les J-pipes.

Une tôle manquante au dernier montage a été rajoutée. Elle se fixe entre les 2 boites de chauffage, juste derrière l’échappement.

Elle est sensée (je pense ?) diminuer la diffusion de la chaleur de l’échappement vers le moteur. Elle est souvent manquante sur les 356.

Les carburateurs sont remontés. Une clé coudée est bien pratique pour serrer certains écrous tellement l’espace est réduit.

Le moteur est pratiquement remonté.

Avant de le remettre en place dans la voiture, un banc moteur est confectionné pour l’occasion avec des pièces récupérées il y a bien longtemps …

A défaut d’une cloche de combi, j’ai utilisé une cloche de moissonneuse batteuse Massey Harris des années 50 sur laquelle était montée un moteur industriel pied moulé 30 Ch de marque Volkswagen.

Ce n’est pas cette machine mais c’est le même genre ! 
photo trouvée à cette adresse 

La cloche patina !

Le réservoir provient quant à lui d’une motopompe, équipée d’un moteur industriel VW, de marque  Ziegler en Allemagne qui est un équipementier spécialisé dans les véhicules pompier. 

Le démarreur de la moisonneuse est conservé, les caractéristiques sont identiques à celui d’un modèle pour 356 au niveau de la denture.

L’allumage est calé dans un premier temps en statique, soit 5° avant le PMH, un petit trait au feutre est fait pour l’occasion sur la poulie (à droite de l’encoche OT).

Le moment de vérité !

Vérification de la pression d’essence et d’huile.

0,2 bar pour la pression essence.

Un peu plus de 3 bars au ralenti à froid pour la pression d’huile

Entre 2 et 2,5 bars au ralenti à chaud.

Montée en régime progressive jusqu’à 3500 tours, la pression d’huile atteint un peu plus de 3,5 bars.

Cela semble tout bon pour le moment . A Suivre …

17 réflexions au sujet de « RÉFECTION DU MOTEUR – PART V »

  1. Félicitations pour le travail, et la façon dont tout est détaillé!

    Concernant le traitement céramique, avez-vous le souvenir d’un l’ordre de prix pour votre échappement (si vous préférez répondre en perso: estebike (à) hotmail (point) fr) svp?

  2. Bonjour Alphi,
    J’aime toujours autant lire ton blog. Je restaure ma T6 mais sans pouvoir aller jusqu’à ton niveau de détail. Je me permets de te contacter pour savoir tu possèdes l’outil de remontage du joint spi (côté poulie) ? Et si tu accepterais de me le louer ?
    Bonne journée, Romain

    1. Bonjour Romain
      Je ne possède pas l’outil de remontage di joint spi côté poulie. Je le monte avant de visser le 3° carter sur le bloc; n’importe quelle cale dans ce cas là peut faire l’affaire … Bon courage

  3. bonjour je suis entrain de refaire mon moteur de 356 BT5
    j ai demonté mon radiateur d huile et surprise il y a pas d huile dedans ??????
    vous en pensez quoi?
    pompe a huile??
    le filtre a huile est neuf et la crepine n est pas bouchée.
    comment verifié la pompe a huile moteur demonté (tout le haut moteur)
    si vous avez une astuce je suis preneur
    merci bonne journée
    bruno

    1. Bonjour
      Le radiateur étant au dessus le bloc, l’huile redescend dans le bloc quand le moteur est arrêté
      Si la pompe à huile ne présente pas de signe d’usure, elle ne devrait pas poser de souci de fonctionnement
      Vérifier vos canalisations internes si elles ne sont pas bouchées avec de l’aide d’air comprimé en injectant au préalable du nettoyant frein par exemple. Le mieux étant d’enlever tous les bouchons d’usinage pour nettoyer les conduits.
      Sur les moteurs de cox ou le principe est similaire, une astuce pour mettre en pression son moteur et s’assurer du bon fonctionnement consiste à retourner le pignon d’entrainement de la pompe à huile à travers un couvercle spécial et d’entrainer la pompe avec une perceuse (un kit avait été développé par un pro du milieu VW il y a quelques années …)

  4. merci de votre reponse rapide, mais de toute façon je dois ouvrir le moteur, je viens de voir en controlant les bielles que j ai du jeu de haut en bas sur les pieds de bielles.
    et porter le vilebrequin en rectification.
    et je trouve aussi que l huile est noir pourtant l huile a tres peu de kilometres.
    en faite je refais le moteur car la derniere fois que j ai roulé avec au ralenti j avais comme un cognement dans le moteur

  5. j ai une question, j avais déjà refait se moteur il y a 1 an, pourtant tout les joints étaient neuf ainsi que les tubes de remonter d huile.
    et j ai des le départ toujours eu des fuites d huiles a se niveau.
    merci

    1. Cela peut venir de plusieurs choses, la qualité des joints, tubes enveloppes, des portée coniques sur le bloc … il existe sur le marché des tubes enveloppes réutilisables en aluminium en 2 parties de très bonne qualité, voir chez Stoddard par exemple

  6. bonjour merci pour vos conseils, j ai du porter le vilebrequin chez un specialiste du reusinage, j ai du jeu dans une des bielles.
    donc il me rectifie, par contre il me demande la cote minimum et maximum, et dans mon livre d atelier que j ai ils ne le donnent pas ce genre d information, auriez vous l information.
    d avance merci et bon 1 er mai
    bruno

  7. bonjour j ai terminé de remonter ma 356 BT5, en suivant souvent votre blog, qui est super bravo.
    je voudrais avoir votre avis, je trouve dans le compartiment moteur ça chauffe bcp, pas le moteur, mais la plaque qui se trouve au dessus du pot échappement (celle devant le moteur).
    rien quand faisant tourner au ralenti, au bout de 10 minutes je sais meme pas poser ma main dessus, surtout a droite et a gauche, la ou j ai les sorties echappement des cylindres 2 et 4.
    merci bonne journée
    bruno

    1. Bonsoir Bruno. Je vais vous rassurer, sur la mienne cette tôle est également très chaude jusqu’à ramolir la plaques bitumineuse insonorisante qui est collée dessus. Vous pouvez faire baisser un peu la température en faisant faire une peinture céramique sur le pot d’échappement mais ça chauffe quand même …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.