356 S PIPES

Après avoir installé un échappement d’origine Leistriz (voir cet ancien article), il ne manquait plus finalement qu’un jeu de coudes d’échappement également d’origine ! Plus facile à dire qu’à faire, les annonces sont quasi inexistantes. Mais comme dit le dicton « Tout vient à point à qui sait attendre », une rare paire d’occasion est finalement trouvée à un prix tout à fait raisonnable, ce qui ne gâche rien …

Une petite parenthèse pour commencer avec un article de Edwin Schweitzer paru dans le magazine Porsche356registry de Mai/Juin 2013. On y voit des coudes d’origine et aussi de belles refabrications réalisées par le propriétaire d’une Carrera 2 dans le Minoseta aux USA. Un aperçu de l’article ICI

Une autre photo que j’avais déjà publiée en 2015 avec la fameuse 356 time capsule présentée dans le Neil’s Book. On voit bien qu’il s’agit des mêmes pièces.

Pour revenir à cette paire de S pipes d’époque dans son jus, les coudes à 90° sont spécifiques, il s’agit de demi-coquilles soudées entre elles.

On trouve aux extrémités des tubes fendues et d’autres évasées comme pour ceux situées dans les butoirs du pare-choc arrière.

VERBUS « original », mais cela aurait pu être KAMAX, KARO, DERA, NSF …
État moyen, très moyen même pour ces tubes percés à de multiples endroits.

Après microbillage, on distingue nettement la soudure à la brasure entre les différents éléments.

Un petit coup de chauffe pour le désassemblage.

Séparation réussie

Deux des manchons d’origine sont rétreints côté coude. 

Les tubes sont rongés par la rouille et trop affaiblis pour être réparés durablement, ils seront donc remplacés. N’ayant pas le matériel adéquat pour rétreindre deux des ces manchons, il seront fabriqués par tournage en usinage conventionnel. Un grand MERCI une nouvelle fois à mon paternel pour ces pièces réalisées comme sur le plan ! 

Manchon avec évasement.

Manchon droit.

Vue d’ensemble des quatre manchons avant soudure.

Les deux manchons droits restent encore à dessouder.

Sitôt enlevé, sitôt remplacé, la photo a été prise juste après la soudure à la brasure. 

Après brossage des soudures, traçage des fentes de serrage au trusquin.

Elles ont été réalisées avec un disque fin à tronçonner. Comme pour l’échappement et les boites de chauffage, le choix de la peinture se porte sans hésiter sur une finition céramique pour une bonne tenue dans le temps.

Toujours chez Gérard MUTH, ent. CCC pour son excellent travail !

montage à blanc sur fond jaune !

Il manque deux colliers d’origine, épaisseur 2 mm, largeur 20 mm pour un serrage diamètre 45 mm voir 44,5 mm . Après en avoir commandé un plein wagon ou presque … chez différents fournisseurs, aucun d’entre eux ne conviennent. Ils sont soit pas assez épais et donc trop fragiles au serrage ou trop larges ou pas le bon diamètre, enfin la repro quoi !

En attendant d’en fabriquer aux bonnes dimensions, les S pipes sont remontés avec deux colliers d’origine en partie centrale et deux autres à tourillons plus modernes au niveau du silencieux . 

356 matching S pipes !

La photo aurait pu être prise avant le changement finalement !

Quoique en se penchant …

Reste à voir maintenant si ces nouveaux tubes de sorties d’échappement seront bénéfiques pour le moteur, c’est quand même des « S » pipes !

4 réflexions au sujet de « 356 S PIPES »

  1. Ah !…. enfin des news, une fois de plus je croyais le blog éteint ad vitam aeternam ! Donc grand plaisir d’avoir quelques trop peu de nouvelles !… mais merci et comme d’habitude je dis bravo ! beau boulot !. @++++ 🙂👍

    1. Merci 😏 . Une des prochaines news sera je l’espère le changement de boite de vitesse avec une vraie type 716 trouvée l’année dernière aux US et qui est actuellement en cours de restauration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.